La psychologie est habituellement entendue comme “l’étude scientifique des phénomènes de l’esprit”.

La phénoménologie regroupe plusieurs écoles. Son sens usuel signifie une attitude philosophique qui écarte toute interprétation abstraite pour se limiter à la description et l’analyse des seuls phénomènes perçus, vus, donc à distance de soi, qui sont les objets d’études des sciences.

NOTRE APPROCHE PSYCHOLOGIQUE ET PHENOMENOLOGIQUE tente effectivement de se garder des interprétations en mettant l’accent sur l’observation des actions de fonctionnement des personnes
(détails en FORMATION 2).

Toutefois, travaillant sur des êtres vivants, notre “objet d’études” est le phénomène Vie manifesté en chacun, dont le principe originel est de s’éprouver et se ressentir soi-même.

“La Vie se sent et s’éprouve soi-même”
- Michel HENRY, philosophe. La Barbarie. Editions Grasset.
En effet, le jour où mon cœur bat, mes poumons ventilent, mon sang circule, mais mon électro-encéphalogramme est plat, ne me permettant plus de sentir et éprouver quoi que ce soit, je suis mort.

Cette essence de la Vie n’est pas de l’ordre du voir et du percevoir mais de l’ordre de l’éprouver et du ressentir*.

“On ne voit bien qu’avec le cœur”
- Antoine DE SAINT-EXUPERY

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
* RESSENTIR : ce qui passe par les cinq sens, de l’ordre de la sensation. EPROUVER est plus d’ordre moral.
Je ressens une douleur au genou, ou aux dents. J’éprouve une douleur morale (je déprime, je suis inquiet, etc.).
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
On éprouve et on sent avec son être dans sa totalité. Il n’y a pas pour nous de scission entre corps et esprit.
Notre corps garde la mémoire de tout notre passé et détermine nos réactions :
  Souvent sans que nous en ayons conscience
  Parfois malgré la conscience de ce qui se joue du passé dans le présent.
Un sentiment, un état d’être intérieur, peut déclencher une maladie qui se traduira physiquement.
Nous sommes un tout, une unité.

Ce qui détermine les êtres à chaque instant de leur existence est ce qu’ils sentent et éprouvent, en lien direct avec ce qu’ils mettent en action au plan de leur FONCTIONNEMENT (très différent du comportement).

Ainsi en observant les “actions de fonctionnement”, est-on rapidement au cœur de ce qui détermine chacun.
 
CHAQUE SEMINAIRE VOUS PROPOSE D’APPRENDRE A REPERER LES ACTIONS LIEES AU FONCTIONNEMENT DES PERSONNES, ET LES DIFFERENCIER :
DU COMPORTEMENT
DU SENS APPARENT DES PAROLES VERBALES.

Haut de page    |    Page précédente